accueil bernezac.com
Tourisme et Vacances sur la Côte Atlantique, Charente-Maritime, estuaire de la Gironde, Poitou-Charentes
voir faire connaître deguster se loger
Parc de l'Estuaire à Saint-Georges-de-Didonne
Vous êtes ici: Accueil > Voir > parc de l'estuaire
Vous appréciez bernezac.com? Suivez nous!
Twitter
facebook
you tube logo
 
 

CHARENTE-MARITIME

LES INCONTOURNABLES

La Rochelle
La Rochelle

Royan Charente-Maritime
Royan

Rochefort
Rochefort

Saintes
Saintes

Cognac
Cognac

 

LES ILES

île de Ré
île de Ré

île d'Oléron
île d'Oléron

île d'Aix
île d'Aix

île Madame
île Madame

STATIONS BALNEAIRES

Chatelaillon-Plage
Châtelaillon-Plage

Fouras
Fouras

La Tremblade Ronce-les-Bains
La Tremblade
Ronce-les-Bains

La Palmyre Les Mathes
La Palmyre
Les Mathes

Saint-Palais_sur_Mer
Saint-Palais-sur-Mer

Vaux-sur-Mer
Vaux-sur-Mer

Royan Charente-Maritime
Royan

Saint-Georges-de-Didonne
Saint-Georges-de-Didonne

Meschers
Meschers

 
 

DANS LA GRANDE REGION

Bordeaux
Bordeaux

Poitiers
Poitiers

Niort
Niort

Marais Poitevin
Marais Poitevin

 
 
 
 
 

Le Parc de l’Estuaire
à Saint-Georges-de-Didonne

La visite du Parc de l’Estuaire de la Gironde, une priorité pour ceux qui séjournent pour la première fois dans la région, une balade incontournable pour les habitués du Pays Royannais.

Une belle arrière-saison 2017 avec le Parc de l'Estuaire

parc de l'estuaire animations

Le Pôle-Nature du Parc de l'Estuaire nous invite à découvrir la forêt littorale de Suzac à travers une exposition, des conférences et des animations variées.

> voir le programme complet

Samedi 16 et dimanche 17 septembre:
JOURNÉES DU PATRIMOINE : PORTES OUVERTES !

Entrée gratuite à l’espace muséographique et à la tour de guet.
Sans réservation mais sous réserve de places disponibles.
Information au 05 46 23 77 77

Horaires d'ouverture du parc de l'Estuaire:

du 1er septembre au 5 novembre : tous les jours de 14h à 18h, sauf le mardi

Fermeture annuelle au public du 06 novembre 2017 à mi-février 2018

Un parc ouvert et facile d’accès

On dit ici ‘’Le Parc de l’Estuaire’’, tellement c’est évident que l’on parle de la Gironde, le plus grand estuaire d’Europe. Le Parc de l’Estuaire est situé sur la pointe de Suzac, la falaise sud de la grande plage de Saint-Georges-de-Didonne.

En voiture, on y accède par la route D25 qui part du rond-point au sud de la plage de Saint-Georges et qui conduit à Meschers. L’entrée du Parc se situe sur la droite en montant. Un parking est réservé aux visiteurs du Parc. Les voitures ne sont pas autorisées à l’intérieur du Parc. Le Parc est réservé aux piétons.

Si on arrive de La Palmyre, Saint-Palais-sur-Mer, Vaux-sur-Mer, par la voie express qui contourne Royan et Saint-Georges, il suffit de suivre la direction Plage de Saint-Georges et les panneaux ‘’Parc de l’Estuaire’’.

On peut également se rendre à pied dans le parc par l’entrée située côté mer, sur le chemin des Douaniers qui part de la plage de Suzac et qui va vers Meschers en suivant la falaise.

Le Parc de l'Estuaire, une visite à faire en famille pour comprendre l'estuaire de la Gironde en s'amusant. 

La Villa de l’Estuaire, le Sentier de Découverte, la Tour de Guet, trois repères  pour la visite du parc de l'Estuaire

La Villa de l’Estuaire, ancienne villa privée, restaurée et réaménagée, regroupe les différents services proposés par le Parc, accueil, billetterie, boutique, salon de thé avec terrasse sur l’estuaire, centre d’information.

 

Parc de l'Estuaire, la villa

La villa à l'origine du Parc de l'Estuaire à Saint-Georges-de-Didonne

 

La Villa de l’Estuaire accueille un espace d'exposition ludique conçu comme un sous-marin, qui présente avec le support des  technologies interactives les plus modernes, l’estuaire et son extraordinaire histoire.

Le Sentier de Découverte part de la Villa de l’Estuaire et serpente dans la forêt.

La Tour de Guet constitue un belvédère unique pour profiter du panorama sur l’estuaire et l’embouchure de la Gironde.

L’accès à la Villa et l’accès au Sentier de Découverte sont gratuits. Une contribution modeste est demandée pour l’accès à la Tour de Guet (visite guidée) et la visite de l’exposition est payante.

Le Pôle-Nature du Parc de l’Estuaire

Un panneau nous précise la vocation de ce site, 14ème Pôle-Nature ouvert par le Conseil Général de la Charente-Maritime.

"Ce Pôle-Nature a pour vocation d’éveiller à la connaissance et au respect d’un milieu naturel remarquable : l’estuaire de la Gironde.

Ici, se rassemblent des caractéristiques paysagères rares sur cette portion du littoral atlantique : falaises calcaires, surface boisée de type méditerranéen, conches sableuses.

La tour de guet apporte la sécurité indispensable au maintien et à l’équilibre naturel du site et des visiteurs en prévenant des risques d‘incendie l’été."

 

St-Georges-de-Didonne, la végétation du parc de l'estuaire

La végétaion luxuriante du Parc de l'Estuaire dominée par la tour de guet

 

Lecture du Paysage

Nous vous recommandons de commencer la visite en s'attardant un peu sur la terrasse de la Villa de l'Estuaire pour profiter de la vue semi-circulaire sur l'estuaire et l'océan, sur le Médoc, la Pointe de Grave et la côte de Saint-Georges-de-Didonne à La Palmyre.

 

St-Georges-de-Didonne, parc de l'estuaire

La terrasse du parc de l'Estuaire avec vue sur la baie de Saint-Georges-de-Didonne

St-Georges-de-Didonne, le parc de l'estuaire

 

St-Georges-de-Didonne, estuaire de la Gironde

Vue sur l'estuaire de la Gironde depuis la terrasse

"Le paysage du site est façonné par l’estuaire de la Gironde depuis la fin de la dernière glaciation, il y environ 10 000 ans. Ce que vous voyez est un lieu d’interpénétration entre l’eau et la terre". C'est ce que nous pouvons lire sur le point d'information situé au pied de la terrasse de la Villa.

On y trouve également des informations claires sur les spécificités de la rive charentaise de l'estuaire, les falaises et les conches.

L’estuaire et les falaises

"De Talmont jusqu’à Saint-Palais-sur-Mer, les falaises calcaires sont constituées de roches fossilifères.

 

St-Georges-de-Didonne, pointe de Suzac

Les falaises de la pointe de Suzac à Saint-Georges-de-Didonne

 

Les fossiles nous indiquent qu’à la fin du Secondaire (65 millions d’années) cette rive était sous une mer chaude et peu profonde, au voisinage de récifs.

Ici, la falaise calcaire s’érode sous l’action de l’eau, du vent et des embruns.

Les falaises jouent un rôle déterminant dans le microclimat. De couleur très claire et orientées sud-ouest, elles restituent bien la chaleur. De plus, le calcaire qui les constituent, fissuré, ne retient pas l’eau".

L’estuaire et les conches

Le panneau nous explique, ce qui n'est pas inutile, la formation d'une conche, nom couramment utilisé ici pour désigner une plage, exemple "La Grande Conche" de Royan.

"Les conches, ces plages cintrées entre deux falaises, sont nées il y a environ dix mille ans au début de la période de réchauffement climatique. Leur forme actuelle, acquise depuis un peu plus de mille ans, évolue toujours sous l’action conjuguée de l’eau et du vent déplaçant le sable. Les conches se sont formées en plusieurs étapes :

Les parties basses le long de la côte ont d’abord été comblées par les alluvions marines et fluviatiles fixées par la végétation, créant alors des zones marécageuses. Puis les apports de sable (dépôts guidés par le vent et les courants) se sont accumulés en avant des zones marécageuses pour former les plages actuelles".

Le Sentier de Découverte

Le Sentier de Découverte part de la Villa et s’enfonce dans la forêt perpendiculairement à la côte.

 

St-Georges-de-Didonne, le sentier de la découverte du parc de l'estuaire

Le sentier de découverte du parc de l'estuaire

St-Georges-de-Didonne, sentier de découverte

 

On apprend beaucoup de choses sur la flore locale à l’aide de bornes qui présentent des plantes et des arbres qui nous sont familiers mais dont nous n’avons jamais fait l’effort d’en approfondir la connaissance.

Cette partie du parc est le domaine des oiseaux et vous aurez peut-être aussi, noisette sur le gâteau, le plaisir de voir un écureuil traverser le chemin devant vous.

Autre étape importante du Chemin de Découverte, le préau de l'Abécédaire. Des manipulations ludiques sont proposées aux petits et aux grands pour découvrir le secret des mots de l'estuaire de la Gironde.

La Tour de Guet du Parc de l'Estuaire

La Tour de Guet est un moment fort de la visite du Parc de l’Estuaire.

La tour de guet du Parc de l'Estuaire a été édifiée en 2003 avec pour première fonction, la surveillance et la prévention des incendies de forêt.

 

St-Georghes-de-Didonne, le tour de guet du parc de l'estuaireLa partie "veille" est installée dans une cabine au dernier étage, à 27 mètres au dessus du sol.
La plateforme ouverte au public, 20 mètres au dessus du sol, est accessible par un escalier métallique en colimaçon de cent marches.

La montée à la plateforme circulaire de la tour est proposée en visites groupées et commentées. On nous précise les deux finalités de cette tour, utilitaire comme point de veille sur d’éventuels départs de feu dans la forêt de Suzac, touristique pour la vue imprenable.

On nous apprend que l’architecte concepteur de cette tour métallique a voulu lui donner un caractère de phare.

De l’intérieur, depuis le pied de la tour, un hublot permet de voir la spirale de l’escalier.L’effet "phare" est saisissant.

 

La partie la plus haute n’est pas accessible au public, elle est réservée au veilleur des sapeurs-pompiers.

 

St-Georges-de-Didonne, tour de guet

 

Un panorama unique

La Tour de Guet est construite sur un point haut du Parc et a une hauteur de 60 mètres,

De la plateforme circulaire on a une vue à 360° sur l’estuaire, le rivage médocain, la Pointe de Grave, le phare de Cordouan, l’Océan, la côte avec ses conches, la forêt de Suzac.

Le paysage que nous avons vu de la terrasse de la Villa prend une nouvelle dimension. 

Une position idéale pour visualiser la géographie de l’embouchure de l’estuaire.

Nous sommes en effet dans l’axe de la ligne imaginaire Pointe de Suzac – Pointe de Grave, qui délimite l’estuaire de la Gironde au nord.

La forêt de Suzac nous montre une étendue que l’on ne soupçonne pas quand on la traverse par la route.

 

St-Georges-de-Didonne, parc estuaire, forêt de Suzac

vue sur la forêt de Suzac depuis la passerelle de la tour de guet

 

St-Georges-de-Didonne, vue du haut de la tour de guet

vue sur la plage et la baie de Saint-Geoges-de-Didonne depuis la passerelle de la tour de guet

 

La magnifique plage de Saint-Georges nous révèle toute son étendue. On se prend au petit jeu qui consiste à distinguer dans le lointain des sites ou constructions connues, le phare de Saint-Georges, l'église Notre-Dame de Royan, le phare de la Pointe de Grave, le bac Royan-Le Verdon, les portiques du Verdon, le port de plaisance de Port Bloc sur la rive opposée,...

On a envie de prolonger  un peu pour profiter encore de la vue et de la brise rafraîchissante de l'Océan, bien appréciée les jours de grande chaleur.

Mais il faut penser à laisser la place aux visiteurs suivants. Un dernier tour de la plateforme circulaire et on entame la descente. On se promet de revenir, le spectacle se renouvelle chaque jour, chaque heure de la journée, chaque saison. Pour les amateurs photographes de paysages, le matin est recommandé.

Renseignements sur le Parc:

Le Parc de l'Estuaire

47, avenue Paul Roullet

17110 Saint-Georges-de-Didonne

tél. 05 46 23 77 77

fax 05 46 22 06 46

info@leparcdelestuaire.com

www.leparcdelestuaire.com

Pôle Nature:

Pôle-Nature» est un label du Conseil Général de la Charente-Maritime. Il est attribué à des sites naturels protégés qui ont des qualités faunistiques, floristiques et paysagères remarquables. Au nombre de 14, les Pôles-Nature s’engagent à protéger leur espace naturel et sensibiliser les visiteurs à la protection et à la richesse de leur patrimoine. L’animation des sites est assurée par du personnel qualifié.

> site Pôles Nature Charente-Maritime

La pointe de Suzac et le Mur de l'Atlantique

Nous vous invitons à prolonger votre visite au Parc de l'Estuaire par une promenade sur le sentier de la Pointe de Suzac qui passe au pied du parc et à l'emprunter sur la gauche.

Cette belle promenade offre de superbes vues sur l'estuaire de la Gironde et l'occasion de découvrir des vestiges du Mur de l'Atlantique et de se rappeler les conditions du bombardement de Royan en janvier 1945 et de la libération de Royan en avril 1945.

 

St-Georges-de-Didonne, falaises de Suzac

Vue sur la falaise calcaire de Suzac à marée basse

 

St-georges-de-didonne, sentier de la pointe de Suzac

Vue sur l'estuaire de la Gironde depuis le sentier de la pointe de Suzac, on distingue au loin le ferry Royan-Le Verdon.

 

St-Georges-de-Didonne, sentier de la Pointe de Suzac

Saint-Georges-de-Didonne, pointe de Suzac, panneau d'information sur le Mur de l'Atlantique et la libération de la "poche" de Royan.

Face à la mer, nous prenons conscience que nous sommes ici dans un lieu chargé d'histoire contemporaine.

Nous reprenons ci-dessous le texte du panneau qui nous résume bien la situation de 1942 à 1945 à Royan et dans les communes environnantes.

La libération de Royan

Depuis août 1942, les occupants allemands de Royan érigent sur la façade maritime les défenses du Mur de l’Atlantique. L’organisation Todt dresse sur les quarante kilomètres du littoral entre Oléron et Suzac un chapelet de points d’appuis, chacun constitué d’un nombre variable de bunkers, du simple tobrouk au poste de commandement sophistiqué, au total 350 ouvrages pour l’artillerie côtière et plusieurs millions de mètres-cube de béton.

Suzac est un des premiers postes fortifiés avec les batteries de la Grande Côte et de Saint-Sordelin. Une ligne de défense terrestre est également établie autour de Royan. En octobre 1943, une seconde ligne fortifiéeferme l’(accès au secteur de la Coubre. L’ensemble constitue la forteresse nord de l’embouchure de la Gironde. (Festung Gironde Mündung Nord).

Un dispositif similaire existe sur la rive gauche du fleuve autour des batteries de la Pointe de Grave et de la Claire, puis des Trois-Frères et des forts des Arros et du Verdon. Autour de Soulac, une double ligne de défense terrestre isole la Festung Gironde Mündung Süd.

L’opération "Vénérable"
En août 1944, les occupants se retirent du sud de la France devant l’avancée des troupes de libération. Bordeaux est évacuée le 28 août mais des troupes allemandes se maintiennent dans les forteresses côtières, on parle alors de « poches », pour bloquer d’éventuels débarquements alliés.

En septembre 1944, Marennes et Rochefort sont reprises et la poche de Royan est isolée de celle de La Rochelle. Les fortifications sont renforcées de fossés et de champs de mines.

Les raids aériens commencent en décembre sur le secteur de La Coubre. Dans la nuit du 4 au 5 janvier 1945, la ville de Royan que le commandement allié croit « solidement occupée par les seules troupes allemandes » est écrasée sous 1500 tonnes de bombes larguées en deux vagues d’assaut venues des côtes anglaises. La ville est entièrement détruite, on dénombre 450 morts.

En février, l’opération « Vénérable » est engagée par la 2ème division blindée du Général Leclerc. La pointe de Suzac est massivement bombardée et se rend le 15 avril, après Meschers (14 avril) et avant Vallières et Royan (16 avril). Les forces allemandes capitulent aux Mathes le 18 avril, au Verdon le 20.

 

St-Georges-de-Didonne, pointe de Suzac, mur de l'Atlantique

Vestiges du Mur de l'Atlantique sur la Pointe de Suzac.

 

 

Charente-Maritime, Poitou-Charentes, estuaire de la Gironde

Préparez avec bernezac.com, vos vacances et séjours en Charente-Maritime, estuaire de la Gironde, Poitou-Charentes, informations pratiques, pages Tourisme et portail Hébergement.

première visite La Charente-Maritime le climat hébergement
situation géographique comment venir la carte du littoral les passages d'eau, bacs