accueil bernezac.com
Tourisme et Vacances Cأ═te Atlantique, Charente-Maritime, estuaire de la Gironde, Charente, Poitou
voir faire connaأ«tre deguster se loger
Vous êtes ici: Accueil > Voir > L'Eguille-sur-Seudre
Twitter
facebook
you tube logo
 

Informations pratiques

> premiأ╟re visite - qui sommes-nous

> situation gأ╚ographique

> comment venir

> La Charente-Maritime

> le climat

> les passages d'eau, bacs-ferry

> contact

 

 
Campings Charente Maritime
 
residences de vacances en Charente Maritime
 
hظ├ق╛║tels en Charente Maritime
 
chambres d'hظ├ق╛║tes en Charente Maritime
 
Aigrette Mornac
 
 
camping airotel ile d'Olظ├ق╛šron
 
croisiظ├ق╛Ÿres alizظ├ق╛š fort boyard ile d'aix
 
 
Regondeau Marennes

Atelier ظ├ُ├┤ Marennes
Pose sur toute
 la Charente-Maritime
www.regondeau.com

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

L'Eguille, port ostréicole

L’Eguille-sur-Seudre, la porte du bassin ostréicole de Marennes-Oléron… à la porte de Royan

Vous découvrez la région, vous séjournez à Royan ou dans les stations voisines et vous avez bien l’intention d’en profiter pour faire plus ample connaissance avec le monde ostréicole et les fameuses huîtres affinées en claires du bassin de Marennes-Oléron, programmez une escapade à L'Eguille-sur-Seudre.

A seulement dix kilomètres de Royan, le village de l’Eguille-sur-Seudre et son port ostréicole typique présentent bien des attraits pour répondre à vos attentes.

Quant aux habitués du Pays Royannais, L’Eguille est toujours un but de balade au pays de l’huître.

L'Eguille est un village à l’authenticité préservée qui sait mettre en valeur son patrimoine auprès des visiteurs épris de calme, de tranquillité reposante mais aussi de gastronomie locale.

L’Eguille, une situation privilégiée et un accès facile

L’Eguille-sur-Seudre est située sur la route D733 qui conduit de Royan à Rochefort, à dix kilomètres au nord de Royan.
 Cette route est très fréquentée et chaque passage sur le pont qui franchit la Seudre juste en amont du port de L’Eguille, est un ravissement devant le paysage de marais et les bateaux ostréicoles en mouvement sur le fleuve ou échoués sur la vase en attendant la montée de la marée.

On a envie de s’arrêter pour apprécier pleinement toutes les nuances de ce paysage typique du bassin ostréicole, mais ce n’est pas facile, on continue sa route et on se promet d’y revenir.

Prenez le temps d’une escapade à L’Eguille pendant votre séjour dans le Pays Royannais.

En venant de Royan, vous ne pouvez pas manquer le rond-point orné d’une gigantesque main en train d’ouvrir une huître.

Prenez sur la gauche la direction de L’Eguille. Sinon, vous avez une deuxième chance quelques centaines de mètres plus loin avec une petite route sur la gauche qui conduit directement au port.

 

L'Eguille-sur-Seudre, rue, cabanes et roses trémières

L'Eguille-sur-Seudre, cabanes et roses trémières

L'Eguille-sur-Seudre, cabanes et roses trémières

 

L'Eguille-sur-Seudre, roses trémières

L’Eguille et la Seudre

L’Eguille marque le début de l’estuaire de la Seudre qui s’allonge sur une vingtaine de kilomètres avant son embouchure dans le pertuis de Maumusson en aval de La Tremblade sur sa rive gauche et Marennes sur sa rive droite.

La Seudre, que l’on dit être le plus petit fleuve d’Europe, prend sa source à une trentaine de kilomètres au sud-est de Saujon et n’est qu’une maigre rivière qui va se transformer en un magnifique estuaire. L’Eguille est à 10 kilomètres en aval de Saujon.

 

L'Eguille-sur-Seudre, la Seudre, vue vers l'aval

L'Eguille-sur-Seudre, la Seudre, vue vers l'aval

 

L'Eguille-sur-Seudre, la Seudre à marée basse

L'Eguille-sur-Seudre, la Seudre à marée basse

 

L'Eguille-sur-Seudre, la Seudre, vue vers l'amont

L'Eguille-sur-Seudre, la Seudre, vue vers l'amont

 

L'Eguille-sur-Seudre, la Seudre, face au vent

L'Eguille-sur-Seudre, la Seudre, face au vent

Le port de L’Eguille

L’Eguille est le premier port à l’est du bassin ostréicole de Marennes-Oléron. 

L'ostréiculture en constitue la grande activité. C’est évident  sur l’eau avec les bateaux ostréicoles mais également sur les deux quais avec les "cabanes" et au-delà avec les claires d’affinage.

La "cabane" est au centre de l’établissement ostréicole. Vue de l’extérieur, la cabane de l’ostréiculteur d’aujourd’hui est bien loin de la cabane autrefois construite en bois. On est maintenant devant un bâtiment en dur avec son enseigne au nom du producteur. La cabane est accessible par bateau et par la route.

On retrouve à L’Eguille des noms bien connus des habitués du marché central de Royan.

Ce qui est remarquable, c’est que l’appellation "la cabane" a survécu à l’évolution du métier. Quelle que soit la taille de l’établissement, on va toujours à "la cabane".

Les travaux ostréicoles réalisés à terre sont effectués dans la cabane.

De nombreux ostréiculteurs sont organisés pour la vente à la cabane de leurs huîtres aux particuliers.

L’achat à la cabane ajoute le plaisir de la rencontre avec l’ostréiculteur à l’assurance de produits de qualité.

Par contre, les cabanes anciennes, construites en bois et toutes en couleurs, font le charme des ports ostréicoles.

L’Eguille met en valeur son patrimoine dans ce domaine avec les cabanes des quais et notamment la Cabane du Patrimoine. Cette cabane typique a été réaménagée en lieu d’expositions d’artistes et artisans.

 

L'Eguille-sur-Seudre, le port, pêche et ostréiculture

L'Eguille-sur-Seudre, le port, pêche et ostréiculture

 

L'Eguille-sur-Seudre, le port, plaisance

L'Eguille-sur-Seudre, le port, plaisance

 

L'Eguille-sur-Seudre, le port, chalands ostréicoles

L'Eguille-sur-Seudre, le port, chalands ostréicoles

 

L'Eguille-sur-Seudre, le port, bateau de pêche

L'Eguille-sur-Seudre, le port, bateau de pêche

Les claires d'affinage

La spécificité des huîtres de Marennes-Oléron vient de leur affinage en "claires". Les claires sont des bassins aménagés dans les anciens marais salants ou spécialement creusés pour l'ostréiculture.

Leur appellation de "claire" vient du fait que l'eau de mer se décante dans ces bassins et devient "claire".

La forme des claires peut être irrégulière comme dans les anciens marais salants ou plus géométrique, claires rectangulaires, pour les bassins récents.

A l'Eguille, il suffit de faire quelques dizaines de mètres pour découvrir les paysages de claires.

Sur le port de l’Eguille, vous trouverez également restaurants, crêperie, dégustation de produits de la mer.

 

L'Eguille-sur-Seudre, paysage de "claires"

L'Eguille-sur-Seudre, paysage de "claires"

Le port de L'Eguille-sur-Seudre

L’Eguille-sur-Seudre, du 19ème siècle aux années 60

 

« La grande réalisation des Eguillais au début du 19ème siècle fut le port. Si nous pouvons dire aujourd’hui que L’Eguille a le plus beau port de la Seudre, il en est aussi le plus récent. Les vieux ports, Mornac, La Tremblade et d’autres, qui semblent perdus au bout de leur chenal, furent des ports plus ouverts sur l’estuaire de la Seudre, mais victimes de l’envasement. En 1822-1823, la rivalité fut grande entre L’Eguille qui voulait son port, et Ribérou (Saujon) craignant la concurrence. L’industrie et le commerce des habitants de L’Eguille s’étaient transférés à Ribérou.
« En 1847, les Eguillais demandent au sous-ptéfet des améliorations du port. Celui-ci envisage dans une lettre du 9 mars : la régularisation des talus du chenal dans leur empierrement, l’établissement d’une cale de déchargement, la construction d’une chaussée sur la rive droite, un complément de chaussée sur la rive gauche.

Le bac à chaîne de L'Eguille-sur-Seudre

Au temps du bac à chaîne de L’Eguille pour traverser la Seudre. 21 septembre 1832 : constat de l’ingénieur des travaux maritimes de Marennes : « bac carré, ouvert par les deux bouts, construit en bois de chêne, et a 7m20 env. de longueur de tête en tête, 2m35 cm de largeur au milieu de dehors en dehors, et 40cm de profondeur en molieu. Le bac est flottant, il a été caréné il y a environ deux mois. Les deux graves dépendant de ce bac sur chacune des rives de la Seudre sont en bon état. Le bac est soumis au Cahier des Charges des passages d’eau, celui du 27 octobre 1842 est resté dans nos archives. En février 1834, procès-verbal du maire : « le bac est en si mauvais état qu’il a coulé… en voulant le retirer, il est tombé en ruine. Il y eu d’autres bacs par la suite.

Au temps du pont à travée tournante

 

« Après le bac, fut construit le pont en béton à travée tournante, permettant le passage des voiliers : commencé en 1904, il fut inauguré le 15 juillet 1915. La rotation de la partie tournante sur une cuve à mercure faisait que l’effort au treuil nécessaire pour exécuter la rotation en 45 secondes ne représentait aucune fatigue. » Ce pont tournant laissait un passage utile de 11.50 m aux voiliers descendant de Saujon vers le large « Le 14 septembre 1944, les Allemands firent sauter la partie centrale du pont. Le 22 mai 1945, le Conseil Municipal émit des vœux pour que soient rétablis les ponts du Liman et de la Seudre. Fin des années 50, ce pont était condamné en raison des problèmes de circulation dans le bourg. Il fut détruit en 1964, après la réalisation de la déviation de la départementale. »

La remontée de la Seudre, de La Tremblade à L'Eguille

Chaque année, a lieu la "Remontée de la Seudre" qui part de la Tremblade pour aboutir à L’Eguille, une nouvelle concrétisation du fait que L’Eguille marque bien le début de l’estuaire de la Seudre.

Tous les ans depuis 1997, la Station Nautique du Pays Royannais organise "la Remontée de la Seudre", la date varie entre fin août et début septembre en fonction des horaires de marée.

Événement phare de la fin de saison en Pays Royannais, "La Remontée de la Seudre" clôture la saison touristique.

Ce week-end sportif, convivial et culturel attire de plus en plus de spectateurs venus assister à la randonnée tout en profitant des animations et dégustations de produits régionaux.

 

La remontée de la Seudre

La remontée de la Seudre

 

La remontée de la Seudre L'Eguille

La remontée de la Seudre

 

La remontée de la Seudre, l'arrivée des petites embarcations à L'Eguille

La remontée de la Seudre, l'arrivée des petites embarcations à L'Eguille

 

La remontée de la Seudre, la foule à l'arrivée à L'Eguille

La remontée de la Seudre, la foule à l'arrivée à L'Eguille

 

La remontée de la Seudre, l'arrivée à L'Eguille

La remontée de la Seudre, l'arrivée à L'Eguille

 

La remontée de la Seudre, port de L'Eguille

La remontée de la Seudre, port de L'Eguille

 

L'Eguille-sur-Seudre, informations pratiques

> visitez le site de la Mairie de L'Eguille-sur-Seudre

 

en savoir + sur les huîtres et l'ostréiculture Marennes-Oléron

Vous aimez les huîtres, nous vous proposons des idées de balades, ports ostréicoles, circuits de visite,...Profitez de votre séjour dans la région pour approcher le monde passionnant de l'ostréiculture du bassin de Marennes-Oléron.

 

les huîtres ostréiculture logol'ostréiculture
Marennes La Cayenne Marennes, Cité de l'Huître
Bourcefranc La Tremblade
Chaillevette Mornac-sur-Seudre
L'Eguille-sur-Seudre L'estuaire de la Seudre
huitres panierLes ostréiculteurs